Cuisson des étrilles : tout ce qu’il y a à savoir

Crabe délicieux, au goût subtil et à la chair inimitable, l’étrille est un crustacé prisé de tous les amateurs de fruits de mer. Avec un goût inimitable et des arômes prononcés proches du homard, ce petit crabe, met en ébullition les papilles des plus fins gourmets. Les étrilles nécessitent une cuisson parfaite pour offrir toutes leurs saveurs. Quelles sont les bonnes méthodes de préparation pour ne pas dénaturer leurs arômes ? Et comment obtenir une cuisson parfaite pour épater vos convives ? Zoom sur la cuisson des étrilles.

Comment réussir la cuisson des étrilles comme un chef normand ?

Une fois que vous avez trouvé vos étrilles. Leur conservation est courte. Elles peuvent se conserver dans le bac à légume du réfrigérateur pendant un maximum de 24 heures. La quantité conseillée par personne, adulte ou enfant, est de 4 à 6 étrilles. En fonction de la saison (août à mars), le prix des étrilles oscille de 8 euros à 14 euros le kilogramme. N’oubliez jamais que, comme le homard, l’étrille se cuit vivante.

Matériel nécessaire à la cuisson des étrilles

  • Un faitout
  • Une passoire
  • Une grande cuillère en bois

Voici les étapes de la cuisson des étrilles :

Préparez un faitout (ou une marmite), remplissez-le d’eau froide et portez-le à ébullition. Ne mettez qu’une poignée de sel, évitez le bouquet garni pour préserver l’arôme exceptionnel de vos petits crabes nageurs. Comptez une vingtaine de minutes.

A ébullition, déposez vos étrilles vivantes dans l’eau, en plongeant leurs pattes vers le bas. Comptez 20 mn de cuisson à “petit bouillon” c’est-à-dire avec un feu en dessous de l’ébullition. Pour savoir si elles sont cuites, rien de plus simple. Elles doivent obtenir une couleur finale rouge orangée.

La cuisson des étrilles est délicate. Si vous les faites trop cuire, leur goût et leur chair sont altérés.

  • Une fois la cuisson de vos étrilles arrivée à terme, égouttez-les rapidement
  • Servez-les tièdes ou froides
  • Dégustez-les sans attendre

Une cuisson parfaite pour une dégustation exquise.

Où trouver vos étrilles ou craquenelles ?

L’étrille vit essentiellement sur les côtes rocheuses de la Manche comme beaucoup d’autres fruits de mer et de l’Atlantique.
Appelée par les pêcheurs bretons crabe laineux, crabe cerise, chèvre, craquenelle ou crabe nageur, l’étrille peut être pêchée près du littoral à marée basse à l’aide d’une simple épuisette.

Sachez qu’elle aime se cacher dans des rochers couverts d’algues ou crevassés et qu’elle ne se laisse pas capturer facilement. Elle court vite et utilise ses pinces pour se défendre ! Armez-vous de patience avant de la déguster.

Qui est l’étrille et pourquoi en raffole-t-on autant ?

Ornée d’une carapace rugueuse, contrairement aux carapaces des crabes et des tourteaux, l’étrille se reconnaît par sa couleur grise, variant du marron au noir. Ses petits yeux rouges uniques et typiques de son espèce (Necora puber) la distinguent de tous les autres crustacés.

Ce crabe nageur, appelé aussi portune ou anglette dans le Cotentin, dispose à l’arrière de sa carapace, de quatre pattes natatoires aplaties qui permettent de la distinguer des autres crabes. Ses deux pinces de devant, aux reflets bleuâtres, dentelées comme celles du homard, sont d’une mobilité déconcertante.

Lorsque vous trouvez une étrille au bord de mer ou sur les étals du poissonnier, pensez avant de la déguster ou de la faire cuire à vérifier si ses yeux ou ses antennes sont en mouvement. Un crabe de mer qui bave ou rejette de la mousse est en train d’agoniser et est impropre à la consommation. Pareillement, ne ramassez pas une étrille morte.

L’étrille est, comme beaucoup de fruits de mer, délicieuse lorsqu’elle est mangée simplement. Accompagnée de pain et de beurre salé baratté ou d’une mayonnaise maison, elle ravira les amateurs de fruits de mer dès sa mise en bouche. Colorée et iodée, elle est à consommer sans modération.

facade restaurant ouistreham voile blanche

Réservez dès maintenant

Appelez-nous directement au 02 31 36 73 58 ou écrivez nous par email à restaurantlavoileblanche@orange.fr pour vous assurer une table au sein de notre établissement. Dans le contexte actuel, soyez certains que nous prenons toutes les précautions nécessaires pour respecter les règles sanitaires et gestes barrières.

Réservation