L’amande de mer, tout savoir sur ses secrets

Connaissez-vous réellement l’amande de mer ? Avez-vous déjà pris le temps de goûter ce petit coquillage au nom enchanteur rempli de mystères ?
Le plus souvent pêchée en Normandie, appelée à tort l’huître du pauvre, l’amande de mer, méconnue et mal connue, enlève sa coquille pour vous délivrer tous ses secrets.

Qui est l’amande de mer ?

Fruit de mer à la coquille pleine de charme, l’amande de mer est un petit coquillage composé de 2 coquilles épaisses. Cette dernière est présente sur la côte atlantique, rare en mer Méditerranée, elle est le plus souvent récoltée sur les côtes normandes. Son nom commun diffère selon les endroits. “Coque rouge” dans la mer Manche, “amande du large” dans le bassin d’Arcachon et “vovan” pour les marseillais.

Comment la reconnaître ?

Mal connue, elle est souvent confondue avec la praire ou la palourde par les non-initiés.

Sa coquille, zébrée et arrondie, aux couleurs crème, tachetée de jaune au brun flamboyant, la distingue parmi tous les mollusques. En ce qui concerne son intérieur. Vous y trouverez du blanc moucheté et ses petites crénelures qui en font un coquillage unique.

Appelée amande de mer en raison de sa forme d’amande, elle se loge dans la mer jusqu’à une profondeur de 80 mètres. Souvent cachée et enfouie dans le sable, elle fait le plaisir des pêcheurs à pied.

Peigne marbré, arche orangée ou amande marbrée, de la même famille que les huîtres et les moules, l’amande de mer se distingue par sa croissance très lente.

Estimer son âge facilement

Soumise à une réglementation pour être protégée, elle ne peut être pêchée que lorsque sa taille atteint 4 cm. À ce stade, ce petit coquillage a déjà 12 ans pour un poids de seulement 25 grammes ! L’amande de mer, comme la praire, peut vivre jusqu’à l’âge de 20 ans et atteindre la taille de 8 cm. Elle peut également se dévoiler sous une autre couleur qui tire sur le brun violacé.

De la même manière que l’on peut calculer l’âge d’un arbre, il est possible de déterminer l’âge de l’amande de mer en fonction des stries sur sa coquille. Une strie correspondant à une année. Il suffit de les compter pour connaître l’année de naissance de votre coquillage.

Comment manger l’amande de mer ?

Fine et savoureuse, elle est le plus souvent dégustée crue sur les plateaux de fruits de mer. Elle peut être aussi cuisinée cuite comme les moules marinières. Également, mangée en salade ou accompagner une assiette de pâtes.

Avec un goût très prononcé en iode, riche en oligoéléments, en vitamines et en minéraux, elle a tous les atouts pour plaire. Peu coûteuse, peu calorique, elle est moins consommée que d’autres coquillages à cause de sa texture originellement caoutchouteuse. Pourtant, bien préparée et bien cuisinée, elle se révèle être pleine de surprises et de richesses au palais.

Amande de mer crue et amande de mer cuite

L’amande de mer fraîche

Sur les plateaux de fruits de mer, l’amande fraîche se savoure crue avec un zeste de citron. Vous pouvez également les utiliser en soupe à l’apéro ou un fromage persillé. Filet d’huile d’olive, branches de thym, échalotes et poivre du moulin se marient par ailleurs à la perfection avec ce petit coquillage.

Par ailleurs, accompagnée d’un bon vin blanc sec et dégustée simplement en salade au bord de la côte normande, elle mettra vos papilles en ébullition.

L’amande de mer cuite

Comme les moules, il suffit de déposer les amandes de mer dans une casserole. Ensuite faites-les chauffer pour que les coquilles s’ouvrent. Elles sont alors prêtes à être dégustées.

En outre, les amandes peuvent se manger farcies ou être savourées à la marinière. Gratinées au four, préparées avec du curry, de la crème de Normandie et des noix, elles seront délicieuses.

L’amande de mer se cuisine aussi parfaitement à la plancha, agrémentée de vin blanc et de persil.

Comme pour beaucoup de coquillages, votre imagination en cuisine fera le reste !

Le “peigne marbré” doit être mangé rapidement. À peine achetées sur les étals du poissonnier ou une fois ramassées à l’aide d’un simple râteau à marée basse, n’attendez pas pour déguster vos amandes.

Petite astuce normande… Pour les faire dégorger, rien de plus simple ! Deux heures de bain dans de l’eau de mer salée et le tour est joué.

Le plus important étant de toujours vérifier que vos amandes de mer soient parfaitement fermées à leur achat. Signe de fraîcheur, elles peuvent alors être facilement congelées.

Pour aller plus loin découvrez notre article dédié à la cuisson des amandes de mer.

Balade écoresponsable autour de l’amande de mer

Comment pêcher soi-même l’amande de mer sur la côte normande ?

Si vous êtes en vacances en Normandie, sur la côte de Nacre, vous trouverez l’amande de mer sur les plages nimbées d’eau ou dans les rochers. Sans saisonnalité, elle se pêche toute l’année.

Elle est réglementée par sa taille pour être préservée. Vous ne pouvez la ramasser que si sa coquille mesure 4 cm minimum de diamètre.

Dissimulée dans le sable grossier ou le gravier, elle est ramassée par les pêcheurs grâce à des dragues. Une sorte de filet rigide qui racle les fonds de la mer jusqu’à une profondeur de 80 mètres. L’amande de mer se cache au fond des sols marins pour se nourrir de phytoplancton.

Elle fait le bonheur des passionnés de fruits de mer et amateurs de crustacés qui la trouvent le long des plages normandes en se baladant.

Cachée et enfouie dans le sable à une profondeur de 20 cm, l’amande de mer se présente plus facilement à l’occasion des grandes marées d’un coefficient de 100 à 110. Une fois la mer retirée. De nombreux coquillages s’échouent sur les plages faisant la joie des pêcheurs à pied.

Alors, munis d’un seau, d’une petite pelle ou d’un petit râteau… Les amateurs de fruits de mer s’esbaudissent devant les amandes de mer et autres coquillages.

Quelques précisions supplémentaires

Petit mollusque plein de charme, peu coûteux et savoureux, l’amande de mer a tout pour plaire aux initiés comme aux non-initiés.

Bien présentée et bien préparée. Elle se cuisine sous de multiples formes pour dévoiler toutes ses saveurs et enchanter tous les amateurs de coquillages. Selon la saison et en fonction des envies de nos cuisiniers, nous vous invitons à la découvrir à travers des recettes qui lui sont dédiées.

Produit de la mer plein de richesse, facilement ramassée au bord de mer, elle gagne à être mieux connue et être préservée par tous les amoureux de la côte normande.

facade restaurant ouistreham voile blanche

Réservez dès maintenant

Appelez-nous directement au 02 31 36 73 58 ou écrivez nous par email à restaurantlavoileblanche@orange.fr pour vous assurer une table au sein de notre établissement. Dans le contexte actuel, soyez certains que nous prenons toutes les précautions nécessaires pour respecter les règles sanitaires et gestes barrières.

Réservation